Translate

lundi 22 février 2016

Quoi de neuf au jardin ?


Voilà, bientôt la fin du mois de février et je dois dire que je prends tout mon temps pour nettoyer le jardin.
Il faut dire aussi qu'il fait nuit à 18h30, cela me laisse une petite heure en moyenne pour sortir au jardin.
Alors, pour le moment j'y vais léger, un peu de taille de graminées et du brf feront l'affaire^^.







J'aime bien tailler les graminées, mais quand ces dernières mesurent en moyenne plus de 1m50, une fois retirées il n'y a plus grand  chose.




 Sinon, côté gloriette rien ne bouge, enfin si, j'ai rajouté quelques tuteurs de peur qu'elle ne tombe, j'espère entamer les travaux avant avril.





 Quand je vois les photos que je publie, elles font vraiment tristes avec ce temps gris, ces plantes qui dorment...
C'est pourquoi, pour finir, je laisserais place à une première fleur de Prunus.








6 commentaires:

  1. Ta gloriette promet d'agréables goûters. 15 jours d'attente avant d'admirer les premières pousses printanières. Courage Alex :)

    RépondreSupprimer
  2. C’est vrai qu’en ce moment le jardin semble un peu triste, surtout quand le ciel est gris, mais encore un peu de patience, les premières pousses sont déjà là. C’est aussi le moyen de se rendre compte que bien souvent on oublie de planter des arbustes ou des vivaces aux intérêts hivernaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis d'accords, on pense pas forcément aux plantes qui peuvent avoir un intérêts l'hiver^^.

      Supprimer
  3. Cette fleur de prunus va faire venir le printemps.Bon, encore quelques gelées matinales sont annoncées malgré tout.La semaine prochaine, on commence les tailles graminées, vivaces et rosiers.Mais j'ai des semis également à faire.Une bonne semaine de travail s'annonce.mais j'aime ça.C'est bon pour le moral , comme dit la chanson.Bises Alex et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi le boulot arrive en force!

      Supprimer
  4. Joli symbole d'annonce printanière que cette fleur de prunus qui iradie.
    C'est au printemps qu'il faut penser à l'hiver en accompagnant les massifs de persistants.
    Beau dimanche.

    RépondreSupprimer